Les bas reliefs
Palais du Roi Guézo


 Vue 6 - Un aperçu des bas reliefs sur le bâtiment de la demeure du Roi Guézo

Plan du palais du Roi Guézo Fin de la séquence

Vue 6 - Un aperçu des bas reliefs sur le bâtiment de la demeure du Roi Guézo

En haut à gauche : Dans l'animal, les uns voient une hyène, les autres un hippopotame, d'autres un porc. Cette dernière version permettrait de voir dans ce bas relief une allusion à une ruse de guerre du roi Akaba (1680-1708). Ce roi aurait dit qu'il était semblable au porc qui, sortant de son repos au soleil, regarde le ciel et se met en colère.
En haut à droite : Djiso ou Héliosso, dieu du Tonnerre.,D'après la croyance dahoméenne, le tonnerre est un bélier qui promène sa fureur dans les nuages ... Dans sa gueule l'animal tient une hachette au milieu de laquelle serpente un éclair.
En bas au centre : Allégorie représentant le roi Guézo sous l'aspect d'un éléphant (adjinakou), en souvenir d'une guerre contre le chef Nago Adjinakou, ainsi nommé en raison de sa taille et de sa grosseur. Cet évènement eut un énorme retentissement : lorsque le roi de Porto Novo conseilla à Guézo de ne pas entreprendre cette guerre, celui-ci répondit : "Nous avons tué plus d'un éléphant avec nos fusils et celui que nous chassons n'est pas plus terrible que les autres".
En bas à droite : Allégorie représentant le roi Guézo sous l'aspect d'un cheval, en souvenir d'une phrase prononcée par lui : "Le mors du cheval ne peut aller au buffle".
Em. G. Waterlot - Les bas reliefs des bâtiments royaux d'Abomey - Travaux et mémoires de l'Institut d'Ethnologie - 1926