Un concert Amikpon

 Bas de la page    Menu : La vie quotidienne à Porto Novo  Livre d'or  Nous écrire

Un petit chapiteau a été dressé sur la place du village ... Les gens, invités et habitants du village, commencent à arriver ...
Les marchands ambulants s'installent ... Les invités prennent place sur les chaises mises à leur intention,
un cameraman règle son appareil ... Comme toujours, les enfants, curieux, s'approchent ... Amikpon a placé son matériel, d'immenses hauts parleurs, plutôt rustiques ...
Ils se sont installés, prêts à jouer ... La foule est devenue dense ... ... une certaine vibration règne parmi elle ... Michel peut donner le coup d'envoi ... ... il interprète un premier chant d'appel, grave, soutenu par un choeur, surgi des profondeurs du passé : avalé
Puis il tape sur son ogbon, et invite aux premières danses ... ... il est accompagné par Vincent (ohoun daho) ... ... Calixte (patengué) ... ... ... Anatole (akouba, sakara) ...
... Kiki Daho (ogbon, sikonbess) ... ... Agossou (sakara) ... ... Pascal (agbéka, tchékéré) ... ... et Kiki Agbada (gongasse) ... Les rythmes battent leur plein ...
... les membres de la famille se sont approchés ... ... et, face au public, se sont mis en formation ... Ils dansent leurs danses préférées (achiko, palongo) ... ... exécutées avec entrain par les Amikpon ... Ils sont de plus en plus envoûtés par les rythmes ...
... pris par la fougue des musiciens ... ... enfin ... ... après s'en être donné à coeur joie ... ... ils expriment leur contentement ... ... en posant de l'argent sur le front de Michel ...
... une femme et un homme se détachent de la foule ... Ils ont été appelés à participer à la danse ... ... qui reprend de plus belle ... ... ... soutenue par les rythmes endiablés ...
... envoûtant de plus en plus les danseurs ... ... qui se manifestent à nouveau auprès des musiciens ... ... puis laissent la place au public qui peut, maintenant, exécuter ses propres danses ... ... ... et, ainsi, donner un coup final à la fête qui se terminera en fin de soirée.

 Haut de la page    Menu : La vie quotidienne à Porto Novo  Livre d'or  Nous écrire