Ouidah
Le Zomaï

Ouidah - La route des esclaves - 23

Début de séquence Fin de la séquence

Zomaï signifie "que le feu ou la lumière ne s'y hasarde point"
En effet, en cet endroit, se trouvait une grande case hermétiquement close
où les esclaves étaient enfermés dès leur arrivée à Zounbodgi
et d'où ils ne sortaient que pour être transférés vers l'arbre du retour
Cette séquestration absolue désorientait totalement les esclaves
et rendait extrêment difficile toute tentative de fuite ou de rébellion
Ce séjour ici les conditionnait pour la vie de promiscuité et d'obscurité
des cales des négriers

Sur le socle de la statue est accrochée cette plaque commémorative dont le texte a été écrit à la mémoire des esclaves qui subissaient, ici, d'atroces souffrances avant d'être embarqués sur les négriers.