Voyage de Marie Jeanne et Daniel
Décembre 1998/Février 1999
La vie quotidienne à Porto Novo


 Bas de la page - Sommaire  Départ    Menu : Voyage Décembre 98/Février 99  Livre d'or  Nous écrire


De ces moments que nous avons passés proches de nos cousins, à Porto Novo, nous vous présentons une quinzaine de séquences. Chacune de ces séquences relate un instant, une anecdote, une curiosité tels que nous les avons ressentis pendant notre séjour ...

Vous pouvez accéder directement à un sommaire résumé des séquences, ou bien, pour lire le contenu de chacune d'elles, vous pouvez accéder à la première de ces séquences, et, pour vous orienter dans ces récits, utiliser les flèches (séquence suivante), (séquence précédente), (fin de page, sommaire résumé) et (haut de page) .Vous pouvez aussi accéder à d'autres séquences : l'Histoire et la vie culturelle au Bénin ou visiter les archives (cliquez ici) de deux de nos précédents voyages.

Nous vous invitons par ailleurs à découvrir la musique des Amikpon. Ces musiciens, très connu à Port Novo et dans le Sud Bénin, en même temps que très attachés à leur art, nous ont chargé de faire leur promotion en vous donnant la possibilité de télécharger des fichiers MP3 (cliquez ici) ...

Enfin pour ceux qui bénéficient de l'ADSL ou autre internet à haut débit, ainsi que de Windows XP ou qui ont installé Winamp (cliquez ici) sur leur PC (ces deux conditions doivent être remplies), nous les invitons, si ce n'est déjà fait, à se brancher immédiatement sur le musique des Amikpon : écouter la musique Amikpon (cliquez ici).

Si votre résolution d'écran est inférieure à 1024x768, nous vous conseillons de mettre plein écran :


Vous pouvez faire des recherches à l'aide du moteur de recherche interne au site :

Mot:
Ou bien consulter les liens que j'ai recensés sur le Bénin : cliquez ici
























































 Haut de la page  Départ  Séquence suivante  Bas de la page - Sommaire résumé La maison des Amikpon (cliquez ici)
Cette année nos cousins ont bien voulu nous accueillir au coeur même de leur maison (cliquez ici) Mosaïque -  La maison des Amikpon. Nous avons fait connaissance avec leur vie de tous les jours, participant à la volubilité de leurs visiteurs, à l'effervescence de la fête quotidienne rythmée au son des tamtams, happés dans le tourbillon des danses ... Nous avons entendu les femmes et les enfants conter les histoires de la vie à Porto Novo utilisant les sortilèges des mots, des rythmes,  Une journée chez les Amikpon des gestes ...

Une journée chez les Amikpon (cliquez ici)
Au début d'une belle après midi, quelques femmes discutaient au milieu de la cour. Alanguis par le soleil, nous dégustions du gari délayé dans de l'eau et agrémenté de quelques cacahuètes ... Peu à peu les femmes sont devenues de plus en plus nombreuses, les enfants sont arrivés, les hommes aussi, les langues se sont déliées, une caisse de bière s'est mise à circuler, les éclats de voix sont devenus de plus en plus forts ... et l'après midi (cliquez ici) s'est déroulée dans la bonne humeur. Elle s'est terminée avec un sentiment partagé que quelque chose d'important venait de se construire ...



 Haut de la page  Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de la page - Sommaire résumé Une fête Amikpon (cliquez ici)
Lors de nos voyages au Bénin, Mosaïque - Une fête Amikpon nous sommes systématiquement hébergés chez lez Amikpon. Il est rare que, durant notre séjour, une fête (cliquez ici) ne soit pas organisée. Dans la maison de Michel, sous le manguier familiale, toute la famille se réunit. Les voisins s'attroupent. Les Amikpon prennent leurs instruments, Michel et Fréyéyé nous chantent leurs dernières chansons, et, avec le reste de la troupe, ils nous jouent leurs dernières trouvailles ...
Les rythmes battent leur plein. Peu à peu chacun exécute un pas de danse. Les enfants n'y tiennent plus et à leur tour envahissent le devant de la scène ...
Nous saisissons généralement ces occasions pour enregistrer les fichiers MP3 (cliquez ici) que nous vous présentons dans notre site. Nous les diffusons avec l'accord, et même la bénédiction, des Amikpon ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé L'école (cliquez ici)
Dès le début de nos voyages au Bénin, Mosaïque - L'écoleMarie Jeanne s'est évertuée à perfectionner le français de Vincent. Par la même occasion elle lui a insufflé quelques notions de lecture et d'écriture. Très vite, au grand dam de ses frères, Vincent a fait des progrès spectaculaires ... Une idée a germé dans les esprits et Marie Jeanne est devenue maîtresse d'école (cliquez ici) ... Un tableau noir et une natte ont été installés dans la cour de la maison des Amikpon et rituellement les adeptes se sont réunis, avec constance, pour la cérémonie ... Malgré cet univers studieux qui s'était installé chez eux, les membres de la famille ont continué à vivre leur vie de tous les jours, comme si de rien n'était ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé Une station d'essence à Missérété (cliquez ici)
Pour quelqu'un qui ne connaît pas le Bénin, la distribution de l'essence Mosaïque - Une station d'essencedans ce pays peut lui paraître assez surprenante. La proximité du Nigeria, gros producteur de pétrole, et la liberté de commerce des produits issus de cette industrie, ainsi que l'insuffisance des équipements, ont aiguisé de gros appétits. L'essence est achetée à peu de frais chez le puissant voisin, puis revendu à des prix défiant toute concurrence par de petits distributeurs qui utilisent les moyens du bord ... Ce commerce s'est étendu à grande échelle sur l'ensemble du territoire du Bénin ... et une multitude de stations sauvages, bien particulières, a fleuri au bord des routes. La maman de Fêfê possède une de ces stations d'essence à Missérété (cliquez ici), petit village au nord de Porto Novo, station que nous avons pu visiter un jour que nous étions invités à déjeuner chez elle ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé Les vélos (cliquez ici)
Les moyens de transport sont encore bien réduits dans ce petit pays d'Afrique Mosaïque - Les vélos dont l'économie est encore bien dépendante des grandes puissances mondiales ou de ses non moins puissants voisins, comme le Nigeria ou le Niger. La bicyclette (cliquez ici) reste donc un moyen de transport privilégié pour une population astucieuse qui sait exploiter les moindres ressources qui se présentent à elle. Le jour de notre visite à Missérété, à la station d'essence de la maman de Fêfê, appareil photos en bandoulières, nous nous étions mis à l'affût au bord de la route ... nous complétons notre tableau de chasse par quelques photographies dont nous vous réservons la surprise ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé

Mosaïque - Un concert AmikponLes Amikpon sont souvent sollicités pour animer de petites fêtes pour les quartiers de Porto Novo ou dans les petits villages des alentours. Nous sommes devenus un peu leurs fans et chaque fois qu'ils se déplacent, nous les suivons.
Cette fois-ci le concert (cliquez ici) se déroulait dans un petit village de l'Ouémé, au Nord de Porto Novo. Une famille organisait une "cérémonie", les Amikpon étaient chargés de l'animation ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé Les beaux habits (cliquez ici)
De nombreuses occasions sont offertes aux béninois pour faire la fête. Mosaïque - Les beaux habitsLa mort d'un proche, par exemple, n'amène pas les mêmes consonances de tristesse et de désespoirs que dans les pays occidentaux. De nombreuses "cérémonies" sont organisées pour ces occasions par les membres de la familles. C'est d'ailleurs essentiellement pour ces "cérémonies" que les Amikpon jouent leur musique. Pendant ces fêtes où de nombreux invités sont présents, la famille tient à se distinguer, en particulier en prenant soin à l'aspect vestimentaire. Fêfê et Vincent ont tenu à nous faire participer à une de ces fêtes. Pour l'occasion ils nous ont offert de beaux habits (cliquez ici), la tenue de la famille ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé La lagune de l'Ouémé (cliquez ici)
Mosaïque - La lagune de l'OuéméNos promenades au Bénin s'étendent très souvent dans la campagne environnante de Porto Novo. L'Ouémé (cliquez ici) qui est le plus grand fleuve du Bénin, est devenu, pour nous, un lieu de prédilection pour ces escapades. Prenant une pirogue dans un petit village, Dangbo, nous voguons sur les eaux calmes parmi des villageois qui se déplacent de rive en rive, ou de villages en villages. Nous sommes alors salués par les habitants de ces lieux qui ne cessent de nous apostropher par leurs malicieuses plaisanteries ...



Haut de la page Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de page - Sommaire résumé Les enfants du Bénin (cliquez ici)
Les enfants de nos cousins, ont toujours été pour nous une source d'inspiration prolifique. Mosaïque - Les enfants Nous sommes constamment séduits par leur spontanéité et leurs facultés créatives inépuisables. Pendant notre séjour au Bénin, ils ne cessent de nous entourer de leur imperturbable curiosité, ou encore de leur efficace attention. Les enfants de Vincent nous sont particulièrement proches et nous sommes souvent invités à les suivre dans leurs ébats, leurs jeux et leurs plaisirs. Mosaïque - La plage Ainsi nous les avons accompagné à leur visite chez leurs grands mères (cliquez ici) à l'occasion des fêtes de fin d'année.

La plage (cliquez ici)
Quelque fois, aussi, Marie Jeanne et Vincent se sont entendus pour leur faire visiter leur propre beau pays, chance qui n'est pas à la portée de tous les petits Béninois ... A Ouïdah, ils ont fait connaissance avec la déesse Mamy Wata et l'agitation intempestive de l'océan (cliquez ici), sa demeure. Les plages du Bénin sont particulièrement dangereuses et Mamy Wata qui règne sur les lieux est une déesse redoutable, crainte et respectée par les pêcheurs du littoral qui lui paie chaque année un lourd tribut. Mosaïque - Dangbé, le temple des pythons C'est probablement pour cette raison que les plages sont si peu fréquentées par les Béninois.

  Dangbé, le temple des pythons (cliquez ici)
Profitant de leur passage à Ouïdah, les enfants ont également visité le temple des pythons (cliquez ici), abri du dieu Dan qui avait tant excité la curiosité des voyageurs européens des siècles passés.



Haut de la page  Séquence précédente  Sommaire  Bas de page - Sommaire résumé Le Bokonon (cliquez ici)
Parmi les personnages qui ont une influence certaine dans la vie des béninois, et qui, parfois, donne le coup de pouce décisif à la destinée de certains d'entre eux, il existe un prêtre maître de la divination, consultant des oracles et intercesseur auprès des dieux . Mosaïque - Le bokononIl s'agit du Bokonon.

Le Bokonon est consulté au Bénin comme le médecin est consulté dans les pays occidentaux. Son avis, ses conseils sont tout aussi précieux, parfois écoutés comme le dernier recours.

Au nord de Porto Novo, nous sommes allés faire la connaissance d'un de ces prêtres, connu de nos cousins. Nous lui avons demandé de fouiller dans notre vie, dans notre passé et notre avenir. Je ne cacherai pas que nous avons été étonné par la justesse et la pertinence des réponses.

Comme nos médecins il est là pour mettre du baume sur les douleurs, insuffler le courage nécessaire, impulser l'élan qui manque ...



 Haut de la page  Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de la page - Sommaire résumé Epiphanie (cliquez ici)
Mosaïque - EpiphanieLa fin de l'année est, pour les béninois, l'occasion d'organiser de grandes fêtes qui mobilisent les grands courants religieux du pays.
Les chrétiens de Porto Novo ne sont pas de reste. La naissance du christ est un excellent prétexte pour faire une étonnante représentation théâtrale sur le parvis de la cathédrale suivie d'impressionnantes processions qui sillonnent toute la ville. C'est la fête de l'épiphanie (cliquez ici) bigarrée d'éclatantes couleurs ...



 Haut de la page  Séquence précédente  Séquence suivante  Bas de la page - Sommaire résumé Les pancartes (cliquez ici)
Mosaïque - Les pancartesDans la plupart des pays d'Afrique, les enseignes et la publicité, lorsque elles se réfèrent à des produits ou à des préoccupations liés aux besoins locaux, font appel à des moyens souvent rudimentaires. Les panneaux, d'aspect artisanal, sont peints à la main par les artistes du cru. Très tape à l'oeil, ils mettent en scène des personnages peints avec des couleurs voyantes figés dans des postures qui, se voulant expressives, essaient de traduire les soucis du moment ...












































En cliquant sur le pictogramme Lirel le contenu de la séquence vous pouvez lire le contenu de la séquence ou en cliquant sur le pictogrammeMosaïquevous pouvez accéder directement à sa mosaïque.

La maison des Amikpon Lire le contenu de la séquence Mosaïque : La maison des Amikpon
Une journée Amikpon Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Une journée Amikpon
Une fête Amikpon Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Une fête Amikpon
L'école Lire le contenu de la séquence Mosaïque : L'école
Une station d'essence à Missérété Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Une station d'essence à Missérété
Les vélos Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Les vélos
Un concert Amikpon Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Les beaux habits
Les beaux habits Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Les beaux habits
La lagune de l'Ouémé Lire le contenu de la séquence  Mosaïque : La lagune de l'Ouémé
Les Enfants du Bénin 1999 Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Les Enfants du Bénin 1999
La plage Lire le contenu de la séquence Mosaïque : La plage
Dangbé, le temple des pythons Lire le contenu de la séquence Mosaïque : Dangbé, le temple des pythons
Le Bokonon Lire le contenu de la séquence Mosaïque : le Bokonon
Epiphanie Lire le contenu de la séquence  Mosaïque : Epiphanie
Les pancartes Lire le contenu de la séquence  Mosaïque : Les pancartes

Enfin, pour ceux qui ont la chance d'être présent au Bénin ou de parcourir son territoire, vous pouvez rendre visite aux Amikpon et même leur demander d'organiser un petit récital pour vous. Comme pour nous, Vincent peut vous servir de guide. Pour les joindre au Bénin : quartier DJEGAN-KPEVI, vers le café AKOSSOMBO 1 000 watts (demander la maison Amikpon) - Téléphone de Vincent : (00 229) 08 49 61 - ou écrire à : Vincent ZINSOU - 02 BP 343 - PORTO NOVO - BENIN (attention, les africains écrivent peu et ont du mal à comprendre qu'un service postal pourrait éventuellement fonctionner et rendre d'énormes services..., même pour recevoir du courrier ...). A tout hasard vous pouvez nous joindre par email (correspondance@amikpon.net) nous nous efforcerons de faire suivre.

 Haut de la page  Début du sommaire    Menu : Voyage Décembre 98/Février 99  Livre d'or  Nous écrire
L'Histoire et la vie culturelle au Bénin


     Hit-Parade